Bonjour,
Je vous propose de contribuer à une étude que je mène depuis quelques années.
Ici, je l’ai remise en route et formalisée pour les besoins de mon Diplôme Universitaire,
et voici le lien pour y répondre :

https://docs.google.com/forms/d/1BDgdaG3kBP0JwoDHphRCPgh7YUwXH5ht62UZIvdX2k4/viewform?edit_requested=true

Il s’agit de se poser la question de votre lien à la pornographie, en analysant si vous
parvenez à en faire une matière à fantasmes. A ce jour, la vraie question est de savoir
si c’est une violence faite aux femmes, et comment chacun le perçoit afin de mettre en
place des protocoles de prévention et des actions pour que les choses s’harmonisent au
mieux entre fantasme, réalité, et pratiques dans le réel.
Parmi les violences faites aux femmes, de nombreux sujets nous touchent, notre société
étant construite autour du principe de plaisir*, le rapport à celui-ci devient naturellement
un questionnement.

L’ancrage de ce phénomène passe par la perception que nous avons face à notre propre
sexualité. Il est important, et c’est le but des questionnaires, de se poser la question du
rapport que nous entretenons avec les stéréotypes de genre au quotidien, et par des
représentations de type pornographique.

* Pascal , Discours sur les pensées de l ’amour , 1652 : « l’homme est né pour le plaisir », le principe de plaisir est un concept psychanalytique qui permet d ’expliquer des comportements notamment d’agresseurs,

Non classé

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments